Ninja Dream

Acte I : Des bandits maîtrisant les arts ninjas se sont attaqués à Kumo et s'en prennent maintenant à Oto et Iwa. Qui sont-ils réelement et que recherchent-ils ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Course poursuite ! [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maïkocho Shimura

avatar

Nombre de messages : 58
Age : 22
Grade : gennin
Date d'inscription : 29/03/2010

MessageSujet: Course poursuite ! [libre]   Sam 11 Sep 2010 - 14:22

L'air était humide et chaud, un temps lourd et exécrable mais idéal pour des entraînements qui demande moults efforts. Il enfila donc sa tenue habituelle de jeune gennin, etanche la soif qui le tenaillait avec sa gourde, prit quelques shurikens au cas ou et s'en alla sur les chemins. A cette heure la, la ville dormait, dormait si bien que même les lampadaires étaient éteints. C'est donc dans le noir qu'il serpenta dans les rues de Konoha au pas de course. Les maisons mitoyennes donnaient un petit charme à la rue qui ne cessait d'aimer. Au bout d'une heure, la fatigue vint le gagner et par manque de souffle, il fut contraint de s'arrêter. Les mains sur les genoux, la tête orientait vers le sol, il soufflait comme un chien.

Ses yeux furent soudain distrait pas une ombre furtive et rapide sur les murs. Une ombre noire et sombre, l'ombre d'un ninja. Courageux comme pas deux il ne se fit pas prier pour courrir après cette ombre bien plus rapide que lui. Elle allait le semer quand par chance, ils entrèrent dans une grande rue longue et droite, l'ombre était belle et bien un ninja, il sautait de mur en mur à une rapidité fascinante. Maïko peina à le suivre, mais courrait encore à la même allure sans ralentir, il gagnait du terrain. Les portes de Konoha se firent voir, l'ombre les passa mais Maïko s'arreta devant, en temps normal, il n'avait pas le droit de les franchir, il fallait être chunin... Mais "si je reviens à temps, tout est ok" se dit-il. Il s'élança alors sur les sentier sablonneux à la poursuite du ninja mystérieux. Au bout d'une dizaine de minutes de course, le ninja quitta les sentier et partit s'enfoncer dans la foret, Maïko, ne retrouva plus sa trace et décida de rentrer tout comme il était sortit.

Les portes de Konoha apparurent et sur un coup d'oeuil lançé à droite, il vit le ninja, il était la sur le bord de la route, et quand il vit lui aussi Maïko il s'enfuit de nouveau au milieu de la foret. Cette fois, Maïko ne comptait pas le laisser s'échapper, si ça se trouve, le ninja est déserteur et le ratrapper lui ferait peut-être toucher une grosse prime. La course dura pendant cinq minutes et Maïko sachant que ça allait s'éterniser trop longtemps, prit un shuriken qu'il avait soigneusement préparé et le jeta sur le ninja en face. Sa vitesse était tel que les chances qu'il avait de le toucher était aussi mince qu'un Kunai mais il se trouve que la chance était avec lui ce jour la et le Shuriken se planta dans la jambe gauche de l'homme mystérieux qui stoppa net sa course pour se retourner vers le garnement. Maïko qui comptait le surprendre en fonçant sur lui n'avait pas vue les léger shuriken planté soigneusement dans le sol et y marcha dessus. Un cri sortit de sa bouche et lui aussi stoppa net sa course. Il se releva rapidement et dévisagea l'ennemi du regard, il était grand, un sourire mesquin animé ses lèvres et on ne savait trop d'ou il venait car il ne portait aucun bandeau. Le jeune ninja s'adressa à lui :

- Toi ! Qui es tu ? De quel village viens tu, réponds ou la mort te prendra, elle n'attend que toi !

L'homme le regarda stupéfait de l'ardeur dont faisait preuve l'enfant. A son age, s'exprimait de cette façon à un être certainement plus fort était de la folie, le ninja n'attendit pas avant de lui répondre :

- Qu'est ce que t'as microbe, tu veux que je te tue ?


L'enfant la rage aux dents prit un Kunai et le lança sur l'homme en criant " Tu ne pourras me tuer ! ". Le shuriken était parfaitement bien visé, il était à quelques centimètre de la tête mais l'homme ne bronchait toujours pas ou n'essayer même pas de l'esquiver, mais au dernier moment, il souffla sur l'arme. La pression le fit revenir à une vitesse encore plus grande à son lanceur qui se le prit en plain bras gauche. Du sang écarlate jaillit et le corps du jeune homme eu un spasme de douleur. Il posa sa main sur son bras ensanglanté en soufflant comme un chien. Sa bouche était crispé par la douleur mais un ninja se devait de ne jamais avoir mal, jamais ! Il courut se cacher derrière un arbre pour trouver une quelconque parade...
Le temps de sa reflexion fut vite raccourcie quand des trous sur le tronc de l'arbre auquel il était adossé se formèrent. Des trous créaient tout simplement par pression de l'air. Il arrivait de plus ne plus bas, si il continuaient comme ça, la tête de Maïko allait y passer. Il regarda autour de lui et vit un rocher, sur un bond fulgurant, il partit se cacher derrière. Cette fois, les trous ne se formaient pas, la roche étant trop résistante. Le ninja apparut alors juste à gauche de Maïko comme s'il venait de se téléporter, Maïko n'eut pas le temps de pousser un cri qu'il se vit expulser plus loin par un coup de poingt sur sa poitrine, son corps fut balayé sur une centaine de mètre. La douleur était inssuportable et ses muscles ne bougaient plus, était-ce la fin pour lui ? Personne, non personne, ne savait qu'il était la en d'autre termes, personnes ne pourrait venir le sauver, il était fait comme un rat, à la merci de l'ennemi qui allait bientôt le tuer...



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanashi Ansatsu-sha

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 22
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Course poursuite ! [libre]   Dim 12 Sep 2010 - 2:55

Le matin. Ou la nuit. On ne pouvait savoir en regardant le ciel, qui était d'un bleu très légèrement éclairci. Techniquement, passé minuit, c'est le matin. Comme souvent, Nanashi se perdait dans des raisonnements compliqués et sans aucun sens. Il revint à "la réalité et continua son chemin. Le raikage l'avait envoyé au village de Konoha, pour une simple mission de formalité, il y a quelques jours. Tout seul. Lui, un gennin. Nanashi ne comprenait pas, mais il pensa que le raikage avait intérêt à écarter un membre du clan des "Assassins". Enfin bref. Il ne devait plus être très loin du village caché de la feuille. Nanashi avait le coeur plutôt heureux. Il adorait se lever tôt et cheminer seul, lorsqu'il n'y a aucun bruit, personne dehors. "Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt". Cette phrase, il ne l'avait réellement compris qu'il n'y a peu de temps. Elle ne veut pas dire qu'on deviendra riche et puissant si on se lève tôt, elle veut juste dire qu'on ne peut réellement apprécier la beauté que si on se lève tôt. Et Nanashi était d'accord avec ça. Soudain, il arriva à la fin de la forêt. Il sortit et.....se rendit compte qu'il avait grimpé la montagne au nord de Konoha...Avec tous ces raisonnements, pas étonnant qu'il se perde. Il redescendit donc et contourna les murailles pour arriver aux portes, gigantesques. Il allait franchir le seuil lorsqu'il entendit des bruits dans la forêt, pas très loin. On dirait que quelqu'un perçait des trous dans les troncs. Il hésita quelques secondes puis entendit un cri. Un cri de douleur. Plus aucun doute, il devait aller voir. Il lâcha son sac et courut vers l'endroit d'où provenaient ces bruits. Il vit un jeune gennin, à terre, et un adulte debout. Le gennin semblait blessé. Et l'adulte ne semblait vouloir prendre le thé avec lui. Nanashi se leva du buisson où il s'était caché fit quelques signes de main.

"Burakkusupīdo no Jutsu!!"

L'adulte regarda derrière lui mais ne vit rien. Il se retourna et vit un jeune gennin, plutôt grand. Il leva les mains pour faire une technique qu'il se prit un coup de poing en pleine tête. Il tomba à la renverse, sonné. Nanashi s'approcha du gennin blessé. Mais si rapidement, qu'on aurait cru qu'il se téléportait. Il releva la tête du garçon.

"He....ça va mec?

heu.....*kof kof kof*....*crache du sang*...pas vraiment...

ouais...t'as vraiment l'air mal en point...

t'es qui?

un ami^^bon...c'est qui lui?

un....intrus...il est....entré à....Kono..ha

dans ce cas, il faut lui calmer les nerfs...reste tranquille..."


Nanashi prit dans sa sacoche de l'alcool et des bandages."Toujours être prévoyant". Il versa du liquide transparent sur les plaies et les enroula avec les bouts de tissu. Ensuite, il joignit ses mains au dessus de la blessur. Un chakra vert sorti et la plaie cicatrisa.

*Je savais bien que ce petit truc que m'a appris ma soeur Kerinda me serait utile un jour...*

Nanashi se releva.L'adulte se réveilla et en fit de même. Il saigna du nez...et il n'était pas très content...

"mais....t'es qui toi? et c'est quoi cette technique?

Je m'appelle Nanashi Ansatsu-sha! je viens de Kumo! cette technique permet de me déplacer rapidement...

Kumo? tu viens de loin! tu doit être fatigué dit moi....

Pas vraiment non..."


Nanashi prit le jeune homme et le cacha dans des buissons à l'abri, puis revint en face du malfaiteur.

"Bon, à nous deux!"

Nanashi se mit en garde et attendit que son ennemi bouge.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïkocho Shimura

avatar

Nombre de messages : 58
Age : 22
Grade : gennin
Date d'inscription : 29/03/2010

MessageSujet: Re: Course poursuite ! [libre]   Dim 12 Sep 2010 - 15:30

Du sang jaillissait toujours de sa bouche, le coup portait lui avait fait un mal de chien. Il tenta en premier lieu de se relever et mais sans sucés. Jamais le poids de son corps n'avait été aussi lourd. Il s'appuya faiblement sur le bord d'un tronc pour se donner un appuie. Mais toujours, se lever était impossible la douleur dans ses os était bien trop rude. Une rudesse qu'il n'avait encore jamais connut en combat. Peut-être que son heure était venue finalement, peut-être que son impact dans ce monde n'aura été que très faible, peut-être que tout se termine ici en fin de compte. Il allait déposer son dernier souffle, l'épuisement de la vie quand il fut ramener à ses esprit par un second ninja. Un ninja ? Dans la foret de Konoha, il devait pourtant n'y avoir personne. Son bandeau était gravé du signe de Kumo, s'était donc un étranger. Avec un peu de chance, il saurait le débarrasser de ce type mais..pourquoi le ferait-il. Kumo n'était pas allié à Konoha, pourquoi le sauverait-il si une guerre venait à se déclarer dans les jours ou mois ou même années suivantes, il aurait été logique de le laisser pourrir contre un arbre. Personne n'aurait remarqué sa mort et la fin d'un ninja serait à peine regretter. Mais, il n'en était rien de tout ça. L'homme lui posa quelques questions sans grand intérêt et Maïko peina à lui répondre audiblement. Il retenta une nouvelle fois de se relever mais toujours sans succès la moitié de ses os devaient être fracassé, et si la mort ne venait pas le prendre maintenant, ce sera surement à l'hôpital que le cours de la vie reprendrait ses droits.

Il leva la tête dans un effort digne d'être relevé et regarda le nouveaux. Il devait être un poil plus jeune que Maïko, mais leur taille était même. Il devait surement être gennin, au fait de ses habits, le combat s'il devait y avoir lieu serait donc difficile ; deux gennins contre un chunin ou junin. C'est quasiment impossible. Ce ninja sortit du buisson dans lequel il s'était caché et fit une technique étrange, quoi qu'il en soit, l'adversaire se retrouva enfoncé d'un poing dans le visage. Il se dirigea alors ensuite vers Maïko toujours à terre. IL s'exécuta ensuite à soigner les quelques blessures qui longeaient le corps de Maïko. De soins qu'il lui fit du bien, le chakra se ré-agença peu à peu mais ça ne suffirait pas à combattre dans toute sa puissance. Le ninja ennemi venait de se réveiller, il avait le nez en sang et un air des plus fâché sur le visage. Ses traits prénommé une terrible revanche. Le jeune ninja de Kumo emporta Maïko dans des buissons pour le cacher mais les soins lui avait fait du bien, il pouvait se relever mais n'en fit rien. IL préférait attendre la pour surprendre son adversaire alors qu'il devait le croire mort. Il suffirait d'attaquer au bon moment et le tour serait normalement joué. Seulement et malheureusement pour eux, les deux enfants ne connaissait rie des caractéristiques de l'adversaire, le jeune ninja de Kumo ne semblait pas s'en soucier mais si leur adversaire se révélait très puissant, son manque de réflexion pourrait lui couter cher. Maïko regarda les deux opposé se défiait du regard. Il fallait qu'il agisse en douce et se faire oublier de l'intrus. Il prit donc soin de disposer discrètement des shuriken sur le sol, pique vers le haut et se fit voir du ninja de Kumo. Celui devrait pas tous les moyens essayaient de le faire reculer sur ces hachoirs enterrés. Maïko grimpa ensuite à l'arbre le plus proche et posa des parchemins explosifs à détonation qu'il avait lui même confectionné dans ces temps libre. Les objectifs sont simple, une fois que l'homme serait immobilisé avec les shuriken en bas, il n'aurait plus qu'à activer les parchemins qui descendraient lentement sur lui pour exploser. Le tout était de le placer au bon endroit, une tâche bien difficile pour deux simple gennin. Le ninja de Kumo le tenait toujours du regard et Maïko venait d'avoir une idée. Il fallait une diversion parfaite. Il courut derrière les shuriken tout en faisant le maximum de bruit possible, comme il l'espérait, l'homme ne se retourna et se mit de profil face aux deux jeunes ninja de façon à avoir un maximum de vue sans avoir à tourner le dos à un des ses adversaires. Maïko lança alors au type :

Hey toi la, qu'est ce que tu fous à Konoha ?

Ce n'est aucunement tes affaires jeune avorton, et si tu crois m'avoir avec ces quelques shuriken planté barbaremment dans le sol, tu te trompe.

Maïko fit mine d'être découvert et recula de quelque pas, positionna ses doigts devant sa bouche et cria d'une voix forte

Renkuudan no jutsu !

Une boule d'air sortit de nulle part en direction de l'intrus à grande vitesse. Celui ci soupira en voyant l'attaque et sauta dans les airs pour laisser passer la boule d'air. Maïko cria en ce temps :

Ninja de Kumo ! Sautes !


Maïko ne savait pas si l'autre genin avait sauté à temps mais le plan marchait à merveille. Il pointa deux doigts vers le ciel et cria une nouvelle fois d'un air roque et rude :

Rupture !

Les parchemins explosif se déclenchèrent, trois bip se firent entendre et l'intrus compris tout de suite qu'est ce que c'était. Il prolongea donc son saut en avant pour esquiver l'explosion... Seulement il avait oublié, oublié les shurikens placés soigneusement devant lui. Ses pied vinrent s'éclater contre les lames acérés. Les doigts de Maïko prirent alors une nouvelle position avant de crier :

Kuchiyose no Jutsu !


Les Shuriken jusqu'à maintenant petit prirent de l'ampleur et devinrent de la taille d'un enfant, les jambes de l'homme furent littéralement broyé sous l'effet. Du sang en torrent jaillit de sa bouche. Les mots «  petit merdeu... » eurent peine à sortir de sa bouche. Maïko semblait épuisé et usa de ses dernières force pour crier au ninja de Kumo :

J'ai plus de Chakra ! Achève le !!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanashi Ansatsu-sha

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 22
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Course poursuite ! [libre]   Lun 13 Sep 2010 - 20:28

Le ninja de Konoha avait eut une idée astucieuse: mélanger les attaques pour troubler l'esprit de l'adversaire et le faire tomber dans un piège. Et ce piège en question était des shurikens géants qui ont broyés les jambes de l'intrus. Il était là, sanglant, souffrant. Malgré son grade de junnin, il ne semblait pas très "fut fut". Nanashi s'approcha en jettant un regard à son compagnon du jour qui disait: "je prend la relève, c'est bon. Repose-toi". Il arriva au niveau de l'adulte, s'accroupit et le regarda dans les yeux:

"Qui es-tu et que es-tu venu faire à Konoha?

Je ne parlerais pas. Vous pouvez me menacer de mort et me torturer, mais je ne dirais rien.

Tu sais très bien comme moi qu'un ninja capturé vivant est bien plus dangereux qu'un ninja mort. Je n'ai aucune raison de te tuer, par contre, je vais te casser les bras pour que tu évites de bouger...

Tu n'es pas capable de le faire...tu n'es qu'un gennin!

On parie?"


Cette dernière phrase donna des frissons au junnin. Ce ne sont pas les mots qui firent effet, mais le ton, et le sourire. Nanashi ne souriait pas de joie, mais c'était un sourire "démoniaque". De plus, comme beaucoup de membre de son clan, il avait des canines surdéveloppées, ce qui ajouta un point de terreur dans son visage. Il se leva mais ne quitta pas l'intrus du regard. Une goutte de sueur perla sur le visage de ce dernier. Nanashi fit quelques signes de main.

"Burakkusupīdo no Jutsu!!!"

Et il frappa le junnin. Ce fut un coup si rapide qu'on ne vit pas le poing se déplacer. Il frappa au niveau de l'épaule, et on entendit un "CRAC" qui provenait de la fracture de l'os de l'adulte. Ensuite, Nanashi donna un coup de pied dans le coude du second bras, et là encore on entendit un craquement. L'intrus se tordit de douleur. Ensuite, ile le frappa une troisième fois, au niveau du plexus solaire, de manière à l'assomer. Nanashi prit le junnin et le traîna derrière lui. Il comptait bien l'emmener au bureau de l'hokage. Il recroisa le ninja de Konoha, s'accroupit et tendit sa main libre vers ce dernier, accompagné d'un sourire amical:

"Tu viens?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Course poursuite ! [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Course poursuite ! [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ninja Dream :: Hi no kuni, le pays du feu :: Montagnes de la Feuille-
Sauter vers: