Ninja Dream

Acte I : Des bandits maîtrisant les arts ninjas se sont attaqués à Kumo et s'en prennent maintenant à Oto et Iwa. Qui sont-ils réelement et que recherchent-ils ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La seconde partie du voyage : d'innatendues péripéties !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tshiki Ketsueki
ND-Administrateur
avatar

Nombre de messages : 677
Age : 23
Grade : Chuunin / kage
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: La seconde partie du voyage : d'innatendues péripéties !   Dim 13 Juin 2010 - 21:20

Arkuz, Zoku, Ishari et Tshiki continuaient leur route pour Konoha, ils devaient avertir au plus vite les villages cachés de l'existence du quartier général des bandits dans le pays du feu, et le trouver. Etant donné les protections que ces vils ninjas avaient accordées à leur campement dans les champs d'Aato, leur quartier général ne serait sans doute pas simple à trouver, d'autant plus que le pays du feu est constitué de reliefs bien plus marqués que celui de l'art. La recherche de ce QG n'était pas ce qui inquiétait le plus Tshiki : plusieurs ninjas d'Oto avaient été envoyés en tant qu'émissaires pour prévenir les autres villages de ce qui se tramait, et lui-même, le kage, s'absentait. La puissance militaire du village était donc diminuée et le jeune Ketsueki tentait de se convaincre que le conseil saurait très bien gérer les choses.

Les quatre ninjas ne discutaient plus depuis quelques minutes ; la frontière entre Aato no kuni et Hi no kuni était désormais derrière eux et la densité des arbres de la forêt s'était nettement accrue, on reconnaissait désormais bien la forêt de Konoha, réputée pour la difficulté qu'elle présentait pour être traversée. Les quatre shinobis, comme la plupart des ninjas d'ailleurs, connaissaient la technique qui permettait de s'y déplacer plus facilement : il valait mieux se déplacer de branche en branche plutôt que de rester au sol, même si cela demandait plus de dextérité et d'équilibre. En ce milieu d'après-midi, le soleil frappait encore fort et des rayons passaient à travers les feuillages, causant un effet de clignotement pour les ninjas qui se déplaçaient à vive allure, ce qui rendait la traversée d'autant plus désagréable. Les quatre voyageurs n'étaient donc pas réellement d'humeur à discuter et c'était, selon Tshiki, la raison du silence qui pesait sur la troupe.

Ils avancèrent ainsi de longues minutes, puis d'interminables dizaines de minutes et enfin d'infinies demi-heures, jusqu'à ce qu'enfin quelque chose se produise, cependant, les quatre ninjas auraient sans doute souhaité que cette chose n'arrive pas : ils avaient été forcés à l'arrêt par un homme apparement hostile qui se tenait sur leur trajectoire, debout sur une branche. Lorsqu'ils arrivèrent devant lui, ce furent deux autres personnes qui apparurent, derrière eux. Ils étaient maintenant comme encerclés, et finirent par comprendre que ces trois ennemis faisaient partie des bandits qu'ils traquaient.


- Allez-vous tenter de nous attaquer ?

Le kage d'Oto avait parlé avec assurance devant l'infériorité numérique à laquelle lui et ses compagnons faisaient face. Il fut néanmoins surpris lorsque l'un des deux ennemis qui se trouvaient dans son dos, lui répondit :

Bandit - C'est en effet l'ordre que nous avons reçu, comme tous les notres placés en embuscade le long de cette forêt et qui ne vont pas tarder à rappliquer ici.

Tshiki marqua un temps d'arrêt et observa ses compagnons. Ils devaient éliminer ces trois là avant que d'autres ne les rejoignent, le combat qui se profilait risquait d'être expéditif. Le Ketsueki attrappa un kunai d'un mouvement vif, et se prépara à combattre : l'équilibre allait être important dans ce combat à la cîme des arbres !

_________________
Tshiki Ketsueki, Cha no Inshuka, le buveur de thé
Chi no Seishin, l'Esprit du Sang
血の精神
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninja-dream.nicetopics.com
Arkuz Meto
ND-Graphiste
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 23
Grade : Chuunin
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: La seconde partie du voyage : d'innatendues péripéties !   Mer 23 Juin 2010 - 20:48

Arkuz, ainsi que ses compagnons, étaient désormais immobiles. Mais vu les paroles des bandits, ils ne prirent que très peu de temps afin de se répartir les ennemis, et pour une raison inderteminée, Ishari accompagna Arkuz pour attaquer l'un des deux bandits derrière eux, peu importe, ce n'était pas le moment de discuter. Le ninja de la foudre lança donc en premier l'assaut tandis que les ninjas d'oto faisaient de même pour leur ennemi. Mais en vain, le bandit esquiva rapidement. Ishari détermina directement sa position et alla à son tour l'attaquer en haut d'un arbre, mais encore une fois, le bandit se cacha ailleurs. Ayant analysé son esquive, Ishari fit signe à Arkuz de l'attaquer afin de lui tendre un piège. Le shinobi de Kumo eut un petit moment de détente car beaucoup de fumée et de poussière était apparue juste à sa droite, aussi il s'assura qu'elle fut causée par Zoku et non par le bandit. Il attaqua de nouveau le bandit en se rapprochant au corps à corps et en lui lançant quelques kunais pour que ses possibilités d'esquive soient réduites. "Habile", c'est ce que se dit Arkuz en voyant Ishari anticiper les mouvements du bandit et l'envoyer au sol à une vitesse impressionnante. Une fois que Arkuz aperçut le corps du bandit à moitié enfoncé dans le sol, il jetta un coup d'oeil au combat de ses compagnons puis s'assura que personne ne s'approchait. Il se dépêcha d'installer un piège explosif pour d'éventuels bandits renforts.
Il revint vers ses camarades alors que Ishari venait d'achever le deuxième bandit, et le kage lui avait l'air de maitrîser la situation un peu plus loin.


{ A cause de mon explosif, les bandits vont peut-être déduire dans quelle direction nous allons...Quoique je les surestime peut-être, mais quoiqu'il en soit ils semblent nombreux, et je dois être présent à tout moment. Nous les affronterons de toute manière, alors autant que je tente quelque chose. }

Une fois regroupés, Arkuz se pressa pour leur dire qu'il avait placé un explosif et attendait les ordres Tshiki, prêt à repartir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tshiki Ketsueki
ND-Administrateur
avatar

Nombre de messages : 677
Age : 23
Grade : Chuunin / kage
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: La seconde partie du voyage : d'innatendues péripéties !   Mer 22 Sep 2010 - 17:30

[Date réelle du post : 24/06/10]

Après avoir neutralisé les ennemis qui leur avaient fait face, les quatres shinobis en route pour Konoha avaient dépensé pas mal de temps, et si les bandits avaient dit vrai, d'autres ne tarderaient pas à arriver, ils devaient aller au plus vite. Arkuz avait placé des explosifs en retrait pour effacer les traces du combat si des bandits en cherchaient, et pendant qu'Ishari et Zoku cachaient les corps évanouis de leurs précédents ennemis dans des buissons avant d'y placer un genjutsu de camouflage, Tshiki réflechissait. Même s'ils essayaient de ne pas laisser de trace sur leur route, les bandits parviendraient à les retrouver en observant attentivement, il fallait donc noyer leurs traces plutôt que de les diminuer au maximum, pour cela ils devaient envoyer des clones dans toutes les directions afin que les bandits ne sachent pas où aller. Seulement Tshiki ne maîtrisait pas de clones mobiles, lorsque les autres se rassemblèrent, il demanda qui était capable d'utiliser un grand nombre de clones mobiles, mais aucun ne répondit par l'affirmative. Irrité, il commença à chercher une nouvelle solution mais Ishari lui rappela qu'ils devaient se dépêcher : il réfléchirait en route. Puisque pour l'instant leur trace était détectable, rien ne changeait qu'elle le soit encore plus, ils placèrent donc des parchemins explosifs à intervalle réguliers derrière eux, puis en placèrent quelques autres pour provoquer des irrégularités, ce qui piègerait certainement quelques bandits. Ils accélérent ensuite le pas, espérant que les ennemis ne seraient pas plus rapides. Avec les mesures mises en places, le groupe était confiant mais restait quand même sur ses gardes. Il fit bien, car au bout d'une nouvelle dizaine de minutes, d'autres bandits surgirent, mais par l'avant. Ils étaient quatre cette fois, autant que le groupe de voyageurs, et ceux-ci avaient l'air moins négligés : un équipement ninja très développé s'observait sur chacun d'eux, cette fois, le combat n'allait pas être une partie de plaisir, et il était inévitable.

Tshiki ne savait pas s'il valait mieux concentrer leurs puissances sur un seul ennemi d'abord ou s'il fallait faire des duels, il n'eut pas le temps de décider car un fumigène explosa au milieu du groupe d'Oto qui se divisa, les brigands en prirent ensuite chacun un pour cible et l'attirèrent à l'écart des autres. Des combats à un contre un étaientt donc en place, et le bandit qui faisait face à Tshiki semblait plutôt confiant. Le kage ne savait rien sur ce qui allait se passer pour ses camarades, mais il devait se concentrer sur son combat, s'il venait vite à bout de son adversaire, il pourrait partir à la recherche des autres.

De son côté, Ishari faisait également face à un bandit, mais dans ce face à face, c'était le médecin qui affichait clairement sa confiance. Pourtant il n'était pas en train de sous-estimer son adversaire, non, Ishari était un très puissant ninja, et même s'il avait préféré consacrer ses capacités aux soins à l'hôpital, c'était un combattant hors pair, et il était sur le point de le prouver à son adversaire qui avait plutôt mal choisi sa cible...

Tshiki, même s'il était plutôt doué, ne pouvait pas afficher la même confiance, d'autant plus que maintenant c'étaient huit ennemis à qui il avait à faire : contrairement à lui et ses compagnons, son adversaire semblait bien maîtriser le clonage. Sans plus hésiter, Tshiki laissa du sang couler de ses orifices sanguins avant de lui donner la forme de fouets, le talent des Ketsueki n'allait pas être de trop dans le combat qui se profilait. Lorsque Tshiki bondit vers l'un des exemplaires de son ennemi, Ishari fit de même face au sien, les combats s'engageaient !

Les fouets de sangs claquaient tout prêt des clones, mais ces derniers étaient suffisament habiles pour tous les esquiver jusqu'à maintenant. L'ennemi du kage avait dû passer beaucoup de temps à paufiner cette technique. Tshiki ne se laissa pas impressioner pour autant, lui aussi avait apprit à maîtriser parfaitement ses filins sanguins au fil des années, et s'il fallait innover pour faire face à un grand nombre d'adversaire, il n'hésiterait pas à le faire. C'est ainsi qu'il concentra toute sa volonté pour diviser chacun de ses fouets en deux et après de multiples efforts et autant d'esquives, ce furent deux longs filins dans chaque main du ninja qui purent claquer. Un sourire au coin des lèvres, Tshiki se précipita à nouveau vers les clones, faisant tournoyer ses multiples armes. Une clone, puis deux, puis un troisième explosèrent sous la furie sanguine, les cinq copies restantes batirent en retraite quelques mètres plus loin, essayant de corriger leur stratégie actuelle. Le shinobi du son savait qu'il ne devait pas les laisser faire, mais il s'autorisa un petit répis, s'il faisait trop usage de sa technique il s'épuiserait bien trop vite. Buvant au goulot de la gourde de thé qu'il avait fait apparaitre à partir d'un parchemin, il se rassasiat quelque peu, puis se reprépara au combat. Tshiki n'en était pas sûr, mais au vu de l'expression des différents clones, ils n'avaient toujours pas trouvé de stratégie miracle, le jeune ninja saisit sa chance et bondit une fois de plus vers ses adversaires. C'est alors que deux autres d'entre eux arrivèrent derrière lui et le frappèrent d'un kunaï chacun. Le bougre ! Il avait invoqué deux autres clônes lors d'un moment d'innatention. De part les deux longues coupures sur son dos, Tshiki était mal en point. L'ennemi avait su retourner la situation, mais le kage ne devait pas se laisser destabiliser, aussi se reprit-il instantanément et fixa les sept clônes maintenant réunis côte à côte d'un regard mauvais.

Ishari s'en tirait sans aucun problème pour le moment, son adversaire pratiquait le taïjutsu, et c'était donc une cible facile pour un médecin. Cela faisait déjà trois minutes que le chuunin du son avait injecté un poison paralysant à son ennemi par un senbon, et une certaine lenteur dans ses mouvements commençait déjà à se faire sentir. Le médecin se contentait d'esquiver jusqu'au moment où l'ennemi serait tellement ralenti qu'il n'aurait plus qu'à le finir tranquillement. Ce qu'Ishari ne savait pas, c'est que son adversaire était bon comédien : il faisait semblant d'être atteint par le poison. Pourtant, le senbon l'avait bel et bien atteint, mais le bandit avait agit vite en sectionnant sa veine en aval du point d'impact, le poison n'avait donc pas pu se répandre dans son organisme et il allait pouvoir prendre ce ninja d'Oto au dépourvu. Après deux autres minutes, il fit semblant d'être totalement paralysé, et le médecin s'approcha de lui, un sourire aux lèvres. Le bandit attendit le moment opportun et lorsque son ennemi fut à la distance idéale, il envoya un fabuleux direct du droit, d'une concentration très élevée en chakra. Mais malheureusement pour le pauvre bandit, c'était Ishari qui avait un coup d'avance, il s'était décalé sur le côté et trancha subitement le bras tendu dans le vide de son adversaire. Il le balaya ensuite d'un puissant coup de pied et le bandit heurta le sol, le regard perdu dans le vide.


Ishari - Tu aurais pu m'avoir magistralement, il est dommage que le poison que je t'avais envoyé n'était qu'un engourdissant, et non un paralysant total, tu aurais mieux fait d'analyser la solution avant de tenter cette feinte. Ne sois pas trop déçu, même si cela avait réelement été du paralysant, j'avais remarqué le sang qui coule de la blessure que tu t'es toi-même infligée depuis un moment ; tu as perdu sur tous les fronts.

Après ces mots, le médecin ferma définitivement les yeux de son ennemi en lui fracassant délicatement la nuque.
Tshiki avait coagulé le sang de ses deux coupures au dos, mais la douleur restait encore forte, et la fatigue apparaissait de plus en plus nettement sur son visage, quatre fouets de sang étaient durs à maintenir longtemps pour lui, et combiné à la journée entière de course qu'ils avaient accompli avec ses trois compagnons et les quelques combats qu'ils avaient déjà livrés, cela commençait à faire trop, il devait vite en finir avec ce combat. Il plongea donc une nouvelle fois vers l'ennemi pour ce qu'il espérait être l'assaut final. Afin de maximiser la puissance de ses fouets, Tshiki venait d'inventer une nouvelle amélioration : il avait coagulé l'extrémité de chacun, ainsi le poids au bout permettait une meilleure fluidité des mouvements, mais également une plus grande force de frappe. Ainsi il acheva six des sept adversaires qui lui restait, et coïncidence ou non, ce furent tous des clones. Soit le vrai s'était caché, soit il l'avait en face de lui. Malgré le fait qu'il penchait plutôt pour la première option, qui expliquerait mieux l'arrivée des deux clones supplémentaires qui avaient piégé le kage qu'une simple innatention, Tshiki sauta sur son dernier adversaire et le lacéra, sans qu'il n'explose en fumée. La seconde option avait donc été la bonne, et maintenant qu'il avait vaincu son ennemi, le kage ravala ses quatre fouets et refit apparaître sa flasque de thé. Le combat avait été dur, mais le kage avait finalement emporté la victoire, il se souciait néanmoins du niveau croissant des ennemis, qu'allait-il en être de ceux protégeant leur QG ? La victoire des ninjas sur les bandits étaient encore bien loin. Ishari sortit de la fumée qui était encore en suspension dans l'air et s'approcha de Tshiki. Il le questionna rapidement sur Zoku et Arkuz mais le kage n'en savait pour l'instant pas plus que son médecin, alors après avoir brièvement soigné les coupures du Ketsueki, ils partirent tous deux dans la fumée chercher leurs compagnons.

_________________
Tshiki Ketsueki, Cha no Inshuka, le buveur de thé
Chi no Seishin, l'Esprit du Sang
血の精神
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninja-dream.nicetopics.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La seconde partie du voyage : d'innatendues péripéties !   

Revenir en haut Aller en bas
 
La seconde partie du voyage : d'innatendues péripéties !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans le jardin (seconde partie)
» GROUPE 3 ? Freaky like us - Seconde partie de l'intrigue
» Le dernier croc (seconde partie.)
» [Fiche d'île] Umi Ressha, Seconde partie de GL
» La calotte glaciaire de l'île Severny. (seconde partie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ninja Dream :: Hi no kuni, le pays du feu :: Forêt du Feu-
Sauter vers: