Ninja Dream

Acte I : Des bandits maîtrisant les arts ninjas se sont attaqués à Kumo et s'en prennent maintenant à Oto et Iwa. Qui sont-ils réelement et que recherchent-ils ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 • L'arrivée de Yuki dans son nouveau village !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki Kyandii

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 22
Grade : •Une simple jeune Genin; !
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: • L'arrivée de Yuki dans son nouveau village !   Sam 15 Mai 2010 - 23:01

« « After the big battle « « 
    « Sweet Home , Sweet Town ; Konoha »

Cela ne faisait que quelques minutes seulement que les individus avaient pénétrés et détruis la barrière protectrice du village mais ils avaient déjà eus le temps de détruire une grosse partie du « Village sans nom ». Les habitats n’étaient plus que de la poussière que l’on pouvait voir s’envoler au loin, vers les nuages qui couvraient le ciel généralement d’une couleur bleu magnifique. En ce qui concernait les paysans, ces derniers étaient tous paniqués, voyant la mort de leur proche devant leurs yeux, voyant le sang de leurs voisins couler à flot sur l’herbe mouillée par la pluie que l’on avait eut plus tôt dans la matinée. Les enfants se faisaient coupé la tête, les parents étaient transpercés par les diverses armes de nos ennemis. Nous le savions déjà, nous n’avions aucunes chances de gagner contre cette deuxième guerre. La première, qui a eut lieu il y a environs une centaine d’année, avait été terrible mais nous avions alors encore toutes nos ressources et avions donc gagnés de justesse la bataille… Du moins, nous avions réussis à sauver le village sans nom. De plus, nous avions alors de grands Ninjas parmi nous. Cette fois-ci, ce n’était pas pareil. Cette deuxième guerre n’était pas seulement pire à cause du nombre surprenant d’ennemis mais aussi pour deux autres raisons, deux raisons importantes au sein du monde des Ninjas - Ils avaient arrêter de produire des armes Ninjas depuis bien longtemps de cela, lorsqu’ils pensaient pouvoir être en isolés de nouvelles guerres s’ils n’étaient pas eux même Ninja. La deuxième, il n’y avait plus aucuns Ninjas dans le village tout entier. Ce n’est plus qu’un simple village normal. - Nous n’avions donc aucuns moyens de défense, nous n’étions pas formés pour nous battre mais pour faire régner la paix et la joie. Cela n’avait pas suffit, et nous devions payer pour notre ignorance et notre insolence. Car oui, avoir cru que tout oublier du monde des Ninjas étaient de la pure insolence, rien d’autre…
Les ennemis s’approchèrent de l’endroit où j’étais cachés avec le vieillard qui m’avait gardé pendant maintenant trois ans, après que mon père m’est abandonné à lui et ainsi pouvoir quitter la vie tranquille. Et alors que mon tuteur restait d’un calme impressionnant, moi, je tremblais de tous mes membres. Je ne méritais peut-être pas de vivre quand toutes ces vies s’étaient volatiliser mais je n’avais pas le courage de rendre mon dernier souffle pour aller dire bonjour à la mort. Je me sentais trop jeune, j’avais tant de choses à apprendre, tant de choses que je voulais découvrir… Était-ce impossible ? Mes rêves allaient donc se terminer ainsi ? Dans la peur et dans les cris ? C’était ça, la réalité ? Le vrai monde des Ninjas ? N’y avait-il pas des gentils et des méchants, comme dans les comptes de fées ? Pour la dernière de mes questions, la réponse était évidente. Bien sûr que, comme dans les comptes de fées, notre monde était divisé en deux clans; Les gentils contre les méchants. Nous étions donc les gentils et eux les méchants… Puis, je fus subitement sortis de mes réflexions. C’était le vieillard qui me tenait par les épaules afin de me cacher derrière une pierre. Pratique d’être petite ! Mais je fus prise d’horreur en voyant mon tuteur se faire transpercer. Une fois les ennemis partis, je courus vers le vieil homme. Ce dernier me passa un Katana avec un bout de papier avant de rendre son dernier souffle à la vie. Mes larmes roulèrent lentement le long de mes joues, mais je ne m’attarda pas devant le corps inerte, je pris la fuite aussitôt, obéissant aux derniers ordres de mon tuteur. Le voir mourir après qu’il m’est chéri pendant toutes ces années comme si j’avais été sa propre fille me chagrina énormément, mais c’est la vie après tout. Je ne pouvais qu’espérer qu’il sa vie sera meilleur là-haut qu’elle ne l’a été ici, en bas…
Sortir du village ne fut pas une chose très simple, mais je réussis sans problème. J’étais enfin à 4-5heures de ma maison et je me sentais seule. Le soleil commençait à se coucher, j’avais froid, j’avais faim… Je dus me réfugier dans une petite grotte dans la forêt et trouver quelques myrtilles à manger. Le lendemain matin, je longea la rivière afin d’avoir constamment de l’eau si jamais je venais à avoir soif. Le voyage dura environs une dizaine de jours où je vécus de fruits rouges et de poissons mais lorsque j’arriva, une bonne surprise m’attendit. Le village de Konoha, le village où je devais me rendre, était bien plus grand que mon petit « village sans nom ». C’était un endroit magique…
J’avançai vers les portes du village mais fus très vite arrêté par les gardes. Prise au dépourvus, je ne sus que faire. Ils me posèrent une dizaine de questions et moi, je répondais de ma petite voix timide. Je leur racontai ce qui s’était passé au village sans nom mais sans plus. Il m’interdirent d’entrer. Perdu et abandonnée, je regardai mon nouveau Katana et remarqua soudain le bout de papier. Je l’ouvris, le lus, et un sourire apparut enfin sur mes lèvres, faisant apparaitre les fins traits de mon visage. Je tendis le bout de papier vers les deux gardes en disant de ma petite voix cristalline :


" Voici ce que m’a donné le vieux fou qui s’est occupé de moi ces trois dernières années. Je crois qu’il vous serez bon de le lire."

L’un des garde prit le bout de papier et le lut pour lui-même. Il regarda ensuite son compagnon, lui présenta le papier et les deux hommes hochèrent la tête. Moi, je les regardai sans rien dire, mais je compris qu’ils n’allaient pas tarder à me faire entrer.

" Nous allons vous mener à l’Hokage. Lui seul peux décidé si vous restez ou pas. "

Ce fut les mots prononcés par l’un des deux hommes. Hokage ? Oui, d’accord, mais c’est quoi ? Je n’avais encore jamais entendu ce nom. Mais, si c’était lui qui devait décider mon destin, c’est que ce devait être quelqu’un d’assez important. Sûrement le chef ? Mais hypothèse sur ce titre furent confirmées quand je vis la personne qui protégeait le village. Il m’explique un peux tout ce qu’il y avait à savoir, leur coutume, le village, l’académie de Ninja… Et je fus tout de suite transférée dans une petite famille de deux jeunes personnes, un jeune couple très charmant. Ils me firent visiter chaque partie de village et très vite, j’arrivai à reconnaître certaines rues et à retrouver par moi-même le centre ville. Je me sentis tout de suite bien dans ce village. Et par-dessus tout, j’adorais ma nouvelle famille.

« The End »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
• L'arrivée de Yuki dans son nouveau village !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon arrivée dans un nouveau lycée
» Bienvenue dans ton nouveau chez toi! [Privé Calendina Nakori et Sora Kujo]
» L'arrivée de Mimips dans la forêt (Libre)
» Anymore.
» [RP Libre] L'arrivée d'un jeune garçon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ninja Dream :: Hi no kuni, le pays du feu :: Portes de Konoha-
Sauter vers: