Ninja Dream

Acte I : Des bandits maîtrisant les arts ninjas se sont attaqués à Kumo et s'en prennent maintenant à Oto et Iwa. Qui sont-ils réelement et que recherchent-ils ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La reprise de l'entrainement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaijin Meto

avatar

Nombre de messages : 234
Age : 18
Grade : Genin
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: La reprise de l'entrainement.   Lun 5 Avr 2010 - 14:34

La nuit venait tout juste de tomber sur Kumo, Kaijin avait tout juste eu le temps de finir son bol de riz qu'il grimpa sur le toit de la cabane de son cousin Arkuz en faisant attention à ne pas se blesser inutilement. La vue était splendide et donnait sur l'Académie du pays de la foudre. Tout le village était éclairé aux bougies, ce qui le rendait apaisant. Il s'allongea alors sur le dos, les bras le long du corps. La tête en direction des étoiles qui donnaient l'impression de jouer à cache-cache avec les nuages, il s'endormit.

Lorsqu'il se réveilla, au petit matin, il faisait froid et humide. Malgré cela, Kaijin se sentait bien. Au moment de repasser de l'autre côté de la cabane pour un petit déjeuner bien mérité, un bruit se fit entendre. On aurait dit une sorte de cri de femme. Kaijin tourna la tête comme par réflexe, le bruit venait de l'Académie.
Sans se poser de question, il sauta hors de la cabane et courut pour aller s'informer ce qu'il venait de se passer. A peine arrivé devant l'entrée de l'Académie, les villageois étaient réunis et formaient un cercle autour d'une femme allongé et plutôt mal en point à ce qu'il pouvait distinguer.

Il voulut avancer vers la victime pour lui porter secours, mais un homme vêtu de noir lui bloqua la route, jugeant peut-être de Kaijin ne serait d'aucune utilité envers la victime.


Kaijin : Laissez moi passer, je vous en prie, je peux l'aider !

Le garde de l'Académie : Jeune homme, veuillez vous écartez je vous prie, c'est une affaire pour les grands et vous n'en faites malheureusement pas partie...

Kaijin : Non mais oh ! Pour qui vous prenez vous !?

Le garde de l'Académie : Tout ce que je peux vous dire, c'est de retourner d'où vous venez, et tout de suite.

Kaijin : Dans ce cas, vous ne me laissez pas le choix...

Kaijin, décidé à continuer sur son chemin, tenta le tout pour le tout. Il prit quelques mètres de recul et courut droit en direction de l'homme si mystérieux. A peine à distance, il prit une grande impulsion et tenta une frappe du pied directement dans le ventre du garde. L'homme esquivât avec justesse le coup et réussit à bloquer Kaijin en vol, désormais prisonnier du garde.

Le garde de l'Académie : Dis donc, vous êtes souple ! et quel rapidité !
Étonnant tout cela... Venez, j'ai quelqu'un à vous présenter.


Kaijin : Lâchez moi d'abord ! Et qu'allons nous faire de cette femme qui souffre tant ?

Le garde de l'Académie : Nous allons nous occuper de son cas rapidement, ne vous en faites pas.

Le garde conduit Kaijin à l'intérieur de l'Académie. Kaijin fut d'abord surpris de l'étrangeté de la pièce principale, si sombre et calme.
Un homme masqué fit alors son apparition d'on ne sait où.


Le garde de l'Académie : Prends en soin, Hijeki, il en vaut la peine.

L'homme masqué : Ne t'inquiètes pas, tu me connais non ?

Le garde de l'Académie : C'est justement ça qui me dérange, enfin bref, A plus tard.

Le garde sortit de la pièce et laissa Kaijin nez à nez avec cet homme, qui malgré son apparence, lui inspirait de la confiance.

Kaijin : Puis-je savoir ce que vous me voulez ? Et d'ailleurs qui êtes vous ?!

La colère de Kaijin commençait à se faire sentir.


Hijeki : Bah, c'est simple, moi c'est Hijeki et je vais tout simplement évaluer ton potentiel de Ninja ! Si tu es là, c'est que tu as déjà fait tes preuves, alors je vais tacher de t'entrainer ! Super, nan ?

Kaijin : Si vous le dites...

Hijeki : Fais moi confiance, et commence donc par t'échauffer, je ne te dis rien de plus, à toi de jouer.

Kaijin s'exécuta, et commença par courir à une allure modérée autour de la pièce. Il se sentait plus où moins seul et ne savait pas trop ce qu'il faisait là. De plus, là faim commençait à le narguer...
Cinq petites minutes plus tard, toujours sous l'œil attentif d'Hijeki, Kaijin fit une petite pause et s'assit à même le sol.


Kaijin : Et maintenant, je fais quoi ?

Hijeki : Montre moi simplement comment tu t'échauffes, je ne te donne aucun conseil pour le moment. Allez, va !

Kaijin : Bon, Si vous y tenez...

Kaijin se releva machinalement, et commença à s'échauffer, en partant des jambes jusqu'aux bras et finalement la tête.
Il fit quelques frappes à vide et des exercices de souplesse qu'Arkuz, son cousin, avait eu le temps de lui montrer, puis dirigea son regard vers Hijeki, qui ne l'avait pas quitté des yeux.


Kaijin : C'est bon ? Je peux m'arrêter ?

Hijeki : Ce n'est pas à moi de te dire si c'est bon où pas, tu dois le sentir en toi...

Kaijin : Ouais bah là je sens surtout que j'ai faim !

Hijeki : Dans ce cas, mange, fais comme chez toi. On reprendra après.

Une fois rassasié, Kaijin reprit le chemin de l'entrainement, toujours accompagné de Hijeki, qui ne l'avait pas lâché d'une semelle.

Hijeki : Bon, on en étais où ? Ah oui j'y suis. Bon alors attends moi ici un petit instant, je ne serais pas long.

Hijeki sortit de l'Académie, laissant Kaijin seul. Il réapparut une petite minute plus tard, armé d'une sorte de punching-ball à l'apparence humaine à la seule différence qu'il mesurait environ 2 mètres 50. Il le posa alors sur le tapis où se trouvait Kaijin, le sourire au creux des lèvres.

Hijeki : Vas y, frappe le, fais toi plaisir ! Je veux voir ta technique de combat. Et surtout n'abandonne pas...

Kaijin : Moi, abandonner contre cette chose !? Jamais !

Kaijin s'envola à une altitude non négligeable et se retourna en vol. Il tenta alors une frappe par derrière, mais il fut contré par le punching-ball.

Kaijin : Mais voyons, comment est-ce possible ? Ah je comprends, c'est donc pour ça que tu as souris tout à l'heure !

Hijeki : Parfaitement, je veux juste que tu l'attaques, par tout les moyens possibles, et que tu parviennes à lui porter un coup. Ne prends pas ça à la légère, beaucoup de ninjas ont échoués...

Kaijin : Bien, si c'est ce que vous voulez, je vais le faire !

Hijeki : Bonne chance, reviens me voir une fois que ce sera bon... Hahaha !

Kaijin ne perdit pas un moment et attaqua ce monstre de tout les côtés mais sans résultat, comme si à l'approche de cette poupée géante, il ne pouvait plus se battre...
Kaijin passa bien toute l'après midi à trouver une solution et, la nuit tombé, le corps transpirant comme jamais, il trouva Hijeki.

Hijeki : Alors, c'est bon ?


Kaijin : Je crois que oui...

Hijeki : Quoi ! Ce pourrait-il que ce gamin ait trouvé la solution... Hum, je crois que je commence à comprendre pourquoi notre garde Uchaku me l'a amené... En effet, il est plutôt prometteur...


Dernière édition par Kaijin Meto le Lun 5 Avr 2010 - 22:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La reprise de l'entrainement.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk
» [hors de la cité]Entrainement de la milice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ninja Dream :: Kaminari no kuni, le pays de la foudre :: Académie de Kumo-
Sauter vers: