Ninja Dream

Acte I : Des bandits maîtrisant les arts ninjas se sont attaqués à Kumo et s'en prennent maintenant à Oto et Iwa. Qui sont-ils réelement et que recherchent-ils ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un détour par la porte Est

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tshiki Ketsueki
ND-Administrateur
avatar

Nombre de messages : 677
Age : 24
Grade : Chuunin / kage
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Un détour par la porte Est   Ven 17 Juil 2009 - 15:32

Tshiki était passé par la prison pour récupérer Zoku, et avait décidé de compléter l'expédition par l'un des deux chuunins gardant la porte Est. Après une course rapide, Zoku et Tshiki furent en vue de la porte, et par conséquent des deux gardes chuunins et des deux gennins les accompagnant, ils voyaient ces quatre ninja, mais ceux-ci étaient en train de combattre !

- Et flute ! Fu sajiin !

Propulsé par son fu sajiin, Tshiki bondit dans les airs en direction de la porte et lança son regard sur les attaquants : quatre bandit, surement shinobis, étaient regroupés. L'un d'entre eux semblaient donner les ordres, et c'est celui que Tshiki prit pour cible. S'orientant vers lui grace à la maitrise du vent, le kage allait tomber sur son ennemi lorsque celui-ci l'apperçut. Le brigand était prèt à effectuer un jutsu, mais le Ketsueki n'était pas suicidaire et en s'élançant ainsi, il avait un plan : il se substitua d'un coup à une grosse pierre pour ainsi être à l'abri, là il empoigna un kunaï et se prépara à viser. Le brigand vit alors la pierre lui tomber dessus et, entouré par ses trois fidèles, il ne pouvait pas se mouvoir. Tshiki eut alors un timing parfait, il lança son kunaï un mètre au dessus de son ennemi lorsque ce brigand comprit que, ne pouvant pas partir sur les côtés, il ne pouvait que sauter pour echapper à la pierre. Ne voyant pas le moins du monde le piège de Tshiki se refermer sur lui, il bondit pour se prendre le kunaï droit sur la flanc gauche. Il tomba quelques mètres plus loin sans avoir de chance, il avait le côté gauche en bas, ainsi le kunaï s'enfonça plus profondément dans sa chaire. N'ayant pas prévu cette réaction en chaine, mais heureux du résultat, Tshiki courut sur les trois autres brigands, vite rejoint par Zoku et les deux autres chuunins. Les deux gennins, eux, s'étaient postés sur un toit, kunaïs et shurikens en main. Conscient qu'il devait économiser ses forces et que quatre des ninjas qui l'accompagnait étaient en pleine forme, Tshiki se retira d'un salto arrière et rejoignit les gennins sur le toit. Les trois chuunins couverts par les deux gennins allaient vaincre sans problème les trois bandits. Mais, observant la situation, le Ketsueki apperçut le chef de la bande se relever. Il ne lui en fallut pas plus pour repartir dans la bataille.

{Mmh... Chakra : 30%, je vais tenter de faire avec, je ne suis pas aussi affaiblit physiquement que lui, j'espère que ça se passera sans problème, mon organisme ne supportera pas si je me blesse encore gravement ou que j'épuise mes réserves. J'oublie mon dojutsu pour ce combat, Quant aux futon, il brulerait mon chakra trop rapidement, je vais utiliser ma maîtrise du taïjutsu}

Tshiki arriva devant son adversaire avant que celui-ci n'ai eu le temps de se relever complètement, et il put ainsi l'attraper pour l'emmener plus loin de l'autre combat, hors du village. Lorsqu'un des trois autres bandits s'en rendit compte, il essaya d'intervenir mais fut stopé par Zoku qui avait vite réagit en lui envoyant un hozenka no jutsu, laissant ainsi le champ libre à Tshiki. Ce dernier ayant été distrait, il n'avait pas vu que son propre adversaire s'était maintenant relevé et sentit la menace juste à temps pour l'éviter, le sabre destiné à lui couper la tête ne rata sa cible que d'une dizaine de centimètre. Le Ketsueki s'écarta alors pour réflechir : le taïjutsu était plus que risqué face au kenjutsu, il avait eu de la chance jusque là avec le coup du kunaï et son esquive de justesse, mais il se rendait compte qu'elle allait tourné, il allait être forcé d'utiliser plus que du simple taïjutsu.

{Si je parvient à casser son sabre ou à le lui oter, j'aurais un avantage certain, je vais me focaliser la-dessus.}

Sans laisser une seconde de plus à Tshiki pour reflechir, le bandit se jeta sur lui, sabre empoigné fermement. Le Ketsueki ne put qu'esquiver, et il sut qu'il devait faire ainsi, commencer par l'épuiser en lui faisant faire des mouvements inutiles. Mais après quatre coups passés très près, il comprit qu'il ne pouvait pas continuer ainsi, il était bloqué s'il ne pouvait pas utiliser la totalité de ses techniques. En attendant trop il prenait beaucoup de risques, il fallait qu'il riposte. Alors à contrecoeur, Tshiki fit surgir un sabre de sang de son orifice droit. L'ennemi resta bouche bée une seconde, mais se reprit rapidement pour lancer un enchainement de coups. Tshiki les para non sans difficulté et fit discrètement sortir un filin de sang de sa main gauche. Après un échange de coups parés des deux côtés, Tshiki attrapa la jambe de son adversaire grace à son fouet et tira vivement dessus. Son ennemi chuta et se substitua aussitôt, il ne pouvait pas rester à terre si proche de son ennemi. Alors Tshiki retracta son sang et fondit sur son adversaire toujours au sol, le frappant puissament de la paume dans le ventre, il s'écarta ensuite pour ne pas rester dans le portée de son ennemi et lui envoya un kunaï, à environ deux mètres de distance. Mais le bandit, même s'il ne l'avait pas prouvé jusqu'alors, était plutôt coriace. Seul un tout petit grognement s'échappa de sa bouche lorsqu'il reçut le kunaï, puis :

Bandit - Seki...jun... no jutsu..!

Le sekijun no jutsu, Tshiki l'avait déjà vu, exécuté par Taroshi le kage de Kumo, il savait donc à quoi s'attendre : Un stalagmite allait tenter de la transcender. Réagissant à temps, il bondit en avant et le pic de terre qui sortit là où le kage se trouvait quelques secondes au paravent ne servit à rien. Cependant, l'ennemi avait réussi à profiter de ce contre-temps pour se rééquilibrer et, lorsque Tshiki l'apperçut, ce dernier se rendit compte que le sol tramblait légèrement. Cette vibration ne tarda pas à dévoiler sa cause quand plusieurs morceaux de terre quittèrent le sol pour s'accumuler sur la lame du brigand. Étonnement, il semblait que la lame, même couverte de terre, était toujours aussi aiguisée, ce qui appeura Tshiki. Mais il savait également que ce poids supplémentaire sur la lame ralentirait les mouvements adverses.

{S'il veut que l'on s'escrime, il va en avoir pour son argent !}

Aussitôt, le Ketsueki dégaina son sabre de sang coagulé, et se mit en garde. Il fit bien car c'est ce moment que choisit son adversaire pour l'attaquer, et contrairement à ce que Tshiki avait pensé, son mouvement n'était pas désordonné le moins du monde, il devait être habitué à cette technique. Le kage contra les deux premiers coups et esquiva le troisième avant de tenter sa chance d'un mouvement vif, mais échoua. L'autre reprit l'initiative et frappa puisament juste à côté du kage. Celui-ci, croyant avoir esquivé le coup, se préparait à trancher le bandit lorsqu'il reçut plusieurs éclats de terre en plein dans le flanc droit, lui coupant la respiration momentanément en plus de lui infliger des dommages, et le shinobi du sang tomba au sol. Le brigand profita de la brèche pour tenter un autre coup dans le mile mais Tshiki roula sur le côté en esquivant de justesse encore une fois. Il fit alors chuter son ennemi en frappant ses jambes, puis tenta une manoeuvre risquée : il s'en approcha malgré qu'il ait toujours sa lame en main et...

- Tenohira shoushitsu !

...et lui asséna un coup de lapaume concentré et incroyablement bien dosé en chakra sur l'épaule droite, coupant ainsi le méridien du bras droit. L'ennemi, ne pouvant plus faire circuler son chakra dans sa main droite, n'avait alors plus qu'un sabre normal étant donné que la terre avait été fixée par le chakra, Tshiki avait réussi son coup ! De plus, le kage ne s'arreta pas là et enchaina avec un Atama shoushitsu, coup de crâne concentré, en plein sur le front du bandit, qui, après un épuisant combat, s'évanouit. Tshiki, fier de lui mais essouflé, se tourna alors vers ses compagnons en restant au sol, un des deux chuunins de la porte étant blessé et saignait, mais cela restait une blessure superficièle, quant à l'autre chuunin et à Zoku, il étaient en train d'achever le dernier brigand qui restait debout. Rassuré, Tshiki s'étala au sol pour récupérer des forces, mais il savait que cela ne changerait rien, il serait de toute façon incapable de parcourir les champs aujourd'hui.


Suite ici

_________________
Tshiki Ketsueki, Cha no Inshuka, le buveur de thé
Chi no Seishin, l'Esprit du Sang
血の精神
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninja-dream.nicetopics.com
 
Un détour par la porte Est
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Porte étendard orque
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ninja Dream :: Aato no kuni, le pays de l'art :: Porte de Oto-
Sauter vers: